SQLSTATE[23000]: Integrity constraint violation: 1062 Duplicate entry 'EmVAcR5N5XyzV7ZBtVLkajLomn0U1uUwHGXKnSniGMHrJxT3ivdiEPwQ2mBUHmge' for key 'sid'SQLSTATE[23000]: Integrity constraint violation: 1062 Duplicate entry 'dCZY8EBcy9nbHK7JvC2ocbEKfuvBaSbek13jwulUtzW19TAultJovdYAyk2z24Ed' for key 'sid' Éditions Pierre-Guillaume de Roux | Livres
En librairie le 26 Avril 2018
  • ISBN:
    2-36371-243-1
  • Format:
    155x240
  • Page:
    274p.
  • Prix:
    27 €
Théorie de l'entreprise d'affaires
Thorstein Veblen

La révolution industrielle a tout bousculé. Elle a imprimé à la société son mouvement : standardisation, interdépendance et équivalence mécanique de tout. L’avènement de « l’homme-machine » emporte les plus lourdes conséquences. Parce que le consentement populaire n’est plus désormais de mise, les liens du sang, les allégeances nationales ou religieuses sont soudain vidés de toute substance. Le concept de « nation » est lui-même menacé. Plus encore : certains droits naturels, dont l’inaliénable droit de propriété, sont abandonnés. De là, Veblen diagnostique « le déclin naturel de l’entreprise d’aff aires ».

« Son tour de force, c’est d’avoir fait accéder l’économie à un stade supérieur d’intelligence, parce qu’il traitait en philosophe, en anthropologue et même en ethno logue la nature profonde du sujet économique. Au lieu de prendre au sérieux les intentions affichées de ce dernier, il décodait sa conduite, ses usages et ses rites. »

François Bousquet


L’économiste et sociologue américain Thorstein Veblen (1857-1929), figure inclassable des sciences sociales selon Raymond Aron, est le père du courant institutionnaliste, l’ancêtre de la sociologie des loisirs, le pionnier du mouvement technocratique et même le prophète d’un féminisme paradoxal. Il est également l’auteur de Théorie de la classe de loisirs (1899 ; publié en français par Gallimard en 1970 avec une préface de Raymond Aron).

Traduit de l’anglais et annoté par Anthony Valois. Préface de François Bousquet.

Diffusion CDE/SODIS

La presse en parle
Aucun article