En librairie le 20 Mai 2014
  • ISBN:
    2-36371-089-5
  • Format:
    125 x 195 mm
  • Page:
    352p.
  • Prix:
    22.9 €
Sabina - la Juive de Carl Jung
Alain de Mijolla

Sabina Spielrein (1885-1942), c’est l’ombre de cette troisième présence qui se dessine entre Freud et Jung. L’ombre tout d’abord d’une patiente venue de loin, qui revêt l’apparence d’une femme mystérieuse : la « Juive » russe, dont Jung s’éprend, soudain ébloui par les ressources d’une intelligence hors du commun au point de l’encourager à entreprendre des études de médecine. De cet amour malheureux, peut-être uniquement fantasmé et voué à l’échec, naîtra « l’autre » Sabina : la magicienne, la théoricienne qui formalisera l’ « instinct de destruction » à l’œuvre dans la passion amoureuse et provoquera la dispute décisive entre Jung et Freud, l’éclatement historique de la psychanalyse en deux branches maîtresses, marqué par l’énigme de la judéité.

Entre récit documentaire et psychanalyse, Alain de Mijolla nous fait entrer dans la chambre noire du « cas » Sabina Spielrein.

Psychiatre et psychanalyste, Président-fondateur de l’Association internationale d’histoire de la psychanalyse, il est directeur du
Dictionnaire international de la psychanalyse. Il a notamment publié Les Visiteurs du Moi (Les Belles Lettres) et Freud, fragments d’une histoire (PUF).

Diffusion CDE/SODIS.

La presse en parle
1st Portfolio Thumb
Le Carnet Psy

Sabina, la "Juive" de Carl Jung d'Alain de Mijolla