En librairie le 18 Octobre 2012
  • ISBN:
    2-36371-0413
  • Format:
    125 x 195 mm
  • Page:
    288p.
  • Prix:
    23 €
Lire Philippe Muray
dir. Alain Cresciucci

«Une histoire de la littérature en fonction des consensus qu’elle désespère à travers les âges serait à faire. On y croiserait les niaiseries de chevalerie (le kitsch du xvie siècle, ce que lisaient les midinettes de l’époque) mises à mal par Cervantès, ou encore l’obscénité sulpicienne parvenue à son plus haut degré et démolie par Sade. On y trouverait Molière en train d’affliger le parti dévot. Et aujourd’hui quoi ? Quelles images “fédérantes” et intimidantes ? Notre Télébazar de la charité, probablement, avec sa légitimité quotidiennement renouvelée par l’audimat. Notre parti dévot à nous. »

Ironie du sort, Philippe Muray (1945-2006), impitoyable critique du Moderne, est aujourd’hui plus consensuel que jamais... Fêté par les bobos ! Celui qui dénonça les horreurs de la Fête permanente. Pétrifié dans le rôle du comique de talk show ! celui qui s’escrima, sa vie durant, à pulvériser les discours dominants de l’Empire du Bien. Pour conjurer ce néoconformisme, il est donc urgent de revenir à la démarche romanesque de Philippe Muray. D’en suivre, pas à pas, les découvertes explosives.

Contributeurs : Jérôme Couillerot. Isabelle Ligier-Degauque. François-Emmanuël Boucher. Hubert Heckmann. Laurent de Sutter. Guillaume Gros. Alain-Jean Léonce. Alain Cresciucci.

Maître d'oeuvre :  Alain Cresciucci, auteur notamment des Désenchantés (Fayard, 2011) et d’une biographie d’Antoine Blondin (Gallimard, 2004).

Diffusion CDE/SODIS.

 

 

 

La presse en parle
Aucun article