En librairie le 15 Février 2018
  • ISBN:
    2-36371-232-5
  • Format:
    123x193
  • Page:
    250p.
  • Prix:
    23 €
Le Siècle Balfour
Philippe Simonnot

La  Déclaration Balfour, datée du 2 novembre 1917, est à l’origine des nombreux conflits qui enflamment le Proche-Orient encore à ce jour.

Ce court document adressé par Arthur Balfour, Ministre des Affaires étrangères à Lord Rothschild sanctionne l’engagement de la Grande Bretagne à fournir aux Juifs un territoire et un « foyer national » en Palestine.  Comment expliquer cette décision à l’heure où l’Europe, plongée dans la tourmente de la Première Guerre mondiale, est à feu et à sang ?

Le fait est que la Grande Bretagne a affecté une part non négligeable de ses forces militaires au front oriental en progressant vers l’Irak et la Palestine. Son but est clair : accéder aux ressources pétrolières dont regorge le sous-sol mésopotamien. L’empire ottoman est, en effet, sur le point de s’effondrer et la première grande puissance coloniale de l’époque entend bien se tailler la part du lion. Dans quelles circonstances a-t-elle joué la carte sioniste pour défendre ces intérêts ? Car le sionisme de Théodor Herzl demeure alors un phénomène strictement oriental, défendu par les communautés de Pologne ou de Russie. Mais il suscite un rejet massif de la part des Juifs d’Europe occidentale, des orthodoxes religieux aux élites bourgeoises laïques. Pour deux raisons : d’une part, le sionisme s’apparente à  leurs yeux à une véritable négation du judaïsme qui repose sur la diaspora et non sur le rassemblement au sein d’un même territoire; de l’autre, il met en danger les efforts d’intégration des Juifs au sein des nations qui les ont assimilés.  L’habileté d’un homme, Chaïm Weitzmann, qui a bien compris les visées britanniques au Proche-Orient et a l’oreille des dirigeants du royaume, va faire toute la différence. La Déclaration Balfour sera lourde de conséquences comme on le sait : nettoyage ethnique de la population arabe de Palestine par les colons juifs, montée du terrorisme sioniste sous le mandat britannique, création de l’Etat d’Israël  et naissance du conflit israélo-palestinien qui perdure toujours. On connaît moins l’épisode de la migration massive des Juifs vers la Palestine durant la Seconde Guerre mondiale ni les moyens très particuliers auxquels l’Allemagne nazie eut recours pour la favoriser. L’enjeu sioniste deviendra également un motif d’exacerbation de la rivalité franco-britannique sans précédent qui débute avec la dénonciation des accords secrets Sykes-Picot organisant le partage européen du Proche-Orient puis aboutira, lors de la crise de Suez en 1956,  aux négociations secrètes  entre la France et Israël pour doter l’Etat juif de l’arme nucléaire.  Cet essai magistral fait le point sur les bouleversements qu’a entraînés le sionisme au plan géopolitique.

DIFFUSION CDE/SODIS

La presse en parle
1st Portfolio Thumb
Le Monde diplo

Le Siècle Balfour de Philippe Simonnot

1st Portfolio Thumb
Le Figaro

Le Siècle Balfour de Philippe Simonnot