En librairie le 23 Février 2017
  • ISBN:
    2-36371-183-0
  • Format:
    123x195
  • Page:
    p.
  • Prix:
    23 €
Le Passé recomposé
Frédérick Tristan

«Le romancier réunit un tribunal et y appela ses personnages comme témoins. Il devinait que ces ombres d’encre et de papier avaient beaucoup à lui révéler. C’étaient eux, après tout, qui s’étaient promenés dans les récits, y avaient discuté, pensé, souvent aimé, et qui surtout avaient obligé l’auteur à les faire naître tel ou tel, à évoluer dans des situations qu’à son insu ils s’étaient choisies. Le premier qui se présenta fut le Singe, bondissant, faisant mille grimaces et tirant les cheveux du président de séance, qui eut beau frapper la chaire de son maillet. L’animal était irréductible. Enfin, lorsqu’il le voulut bien, il arrêta sa sarabande, s’assit de guingois au sommet de la bibliothèque. Un long et noir personnage qui se tenait dans un coin prit la parole : ‘’Si l’écriture n’est qu’une suite de signes conventionnels, c’est-à-dire un corps, celui qui en épouse l’expression y ajoute un esprit, parfois une âme. Notre auteur ne manque ni d’imagination, ni de sentiment. Néanmoins, il ne nous a contraint en aucune façon‘’. ‘’ Certainement non ! fit un grand échalas aux lunettes philosophiques. Les premières phrases écrites conduisaient l’auteur, de chapitre en chapitre, à une conclusion dont il n’était plus le maître. D’ailleurs, le nom donné à un personnage lui confère une identité particulière qui se révèle peu à peu’’. ‘’Ciel ! lança un Chinois en somptueux habit de mandarin. Ne voilà-t-il pas que j’ai été procréé par l’éjaculation d’un vocabulaire et la matrice d’une histoire !’’ Rires dans l’assistance.»

Diffusion CDE/SODIS.

La presse en parle
1st Portfolio Thumb
Libération

Le Passé recomposé de Frédérick Tristan