En librairie le 4 Mai 2015
  • ISBN:
    2-36371-123-6
  • Format:
    195x125
  • Page:
    160p.
  • Prix:
    20 €
Le Ciel de Cambridge - Rupert Brooke, la mort et la poésie
Philippe Barthelet

« ″Nous t’avons trouvé pâle et calme, étrangement couronné de fleurs, beau et secret comme un enfant... ″Dans ce chant funèbre d’un jour qu’il a aimé, Day that I loved, Rupert Brooke se trahit dans cette parenthèse, trahit cette intime prophétie du poète qui sait ce qu’il dit, d’une science obscure et définitive : c’est un jour qu’il a aimé dont il décrit l’embarquement de la dépouille sur quelle mer ténébreuse, et là-bas nulle clameur de gloire comme chez Lord Tennyson, mais le dernier feu sur l’abîme, flame ultimate on the deep (…)»

Rupert Brooke (1887-1915) fut le prince de la jeunesse et aussi, à son corps défendant, le prince du paradoxe : l’auteur d’un des plus beaux poèmes jamais écrits sur l’amour de la patrie, The Soldier, « Le Soldat », qui fit de lui le plus célèbre « poète de guerre » anglais n’a pas eu le temps de combattre : il est mort et a été enterré à Scyros le 23 avril 1915, deux jours avant le débarquement des Dardanelles.

Un hymne à la gloire du dernier chantre de la poésie immortelle.

Diffusion CDE/SODIS.

 

 

La presse en parle
1st Portfolio Thumb
Valeurs actuelles

Le Ciel de Cambridge - Rupert Brooke, la mort et la poésie de Philippe Barthelet

1st Portfolio Thumb
Blog de Juan Asensio

Le Ciel de Cambridge - Rupert Brooke, la mort et la poésie de Philippe Barthelet