SQLSTATE[23000]: Integrity constraint violation: 1062 Duplicate entry 'gFxqDXe9hCsJURhdQfkUMixf44HOVmf2RCilpnlxPD7AlfD1kOLXW92R4AwPMBHt' for key 'sid'SQLSTATE[23000]: Integrity constraint violation: 1062 Duplicate entry 'mpKm8rxpE0UXKdG3ECk49aLsk4T02mPfBqsAHPQcGAZgDwa8Yk3YlEgwz0msc1xE' for key 'sid' Éditions Pierre-Guillaume de Roux | Livres
En librairie le 30 Août 2018
  • ISBN:
    2-36371-257-8
  • Format:
    123x195
  • Page:
    p.
  • Prix:
    17 €
Le Bal sous la lune
Louis Jeanne

« Je m’étais retiré dans ce travail modeste et dans le jardin, pour le labeur, la transpiration, et sans doute aussi, mais je ne le savais pas
encore, pour la similitude qu’il trace avec la littérature, je veux dire celle de la patience, du sillon, non pas celle de l’éclat furtif et ce ne serait
pas, pour moi, contre toute attente, la moindre des surprises que de me voir touché par l’éclat, comme on peut l’être par une balle perdue,
avant que d’être eff acé par le texte qui serait voué à cet éclat, mais revenant fi nalement au jardin, à ce grand livre qui peut tout sauver
de l’essentiel d’un être. »

Se détournant d’une vie consacrée au service d’autrui dans l’espoir de renouer avec un certain « souci de soi », un homme rentre chez lui
et revient au jardin. Un espace longtemps délaissé où la friche règne, cachant sous elle les anciens agencements. Parcelle après parcelle, il
entreprend de dégager les allées d’autrefois et de ramener l’ordre dans le chaos – mais sans brutalité, en écoutant respirer le jardin comme
on tend l’oreille quand il s’agit de trouver le mot juste, attentif jusqu’aux miroitements de la lumière à travers les feuillages. Tandis qu’adviennent les beautés profondes du jardin et que s’anime le souvenir des aïeux, lui entre en écriture – un livre paraît.
Est-ce pour autant le signe du retour à soi tant espéré ?

Après Dreuse (2012) et Clairières (2016), Louis Jeanne nous entraîne à nouveau le long de sa prose fluviatile pour un enivrant voyage au coeur d’une âme pensante dont il donne à entendre la voix dans ses plus subtiles modulations.

Diffusion CDE/SODIS

La presse en parle
Aucun article