SQLSTATE[23000]: Integrity constraint violation: 1062 Duplicate entry 'MaX8b17hCZII1hGPmPCoRb5R9bl1QqUsqHrrzpz2f8A6f7MsMeGugBcfDo7kESCU' for key 'sid' Éditions Pierre-Guillaume de Roux | Livres
En librairie le 3 Mai 2018
  • ISBN:
    2-36371-246-2
  • Format:
    155x240
  • Page:
    296pp.
  • Prix:
    25 €
L'Âge d'or du maurrassisme
Jacques Paugam

L’on aurait dû en 2018 commémorer le cent-cinquantième anniversaire de la naissance de Charles Maurras (1868-1952). Mais l’inscription de son nom au Livre des commémorations nationales a provoqué de telles réactions d’hostilité que le ministère de la Culture l’en a finalement retiré. Une décision qui a, à son tour, soulevé l’indignation. Ainsi Maurras continue-t-il d’être mis à l’index et de déchaîner les passions. Déjà en 1971, lorsque Jacques Paugam a publié sa brillante étude consacrée aux débuts du maurrassisme – cet Âge d’or qu’il situe entre 1899, date de la création de la revue de l’Action française, et 1908, année où fut lancé le quotidien –, il s’agissait de mettre en lumière les complexités d’une pensée qui a nourri des hommes aussi différents que Bernanos, Montherlant, de Gaulle... Partant des textes et s’y tenant toujours, l’auteur s’attache à montrer comment, en neuf ans, l’Action française va élaborer sa doctrine, établir ses choix et construire une véritable philosophie de l’État qui, dans beaucoup de ses aspects, rend un son très actuel. L’on voit alors combien il est pernicieux de réduire le maurrassisme à ses facettes indéfendables – comme l’antisémitisme – et de

ne retenir qu’elles. Mais comment ne pas les dissimuler sans étouffer ce que cette pensée compte par ailleurs de richesses ? Maurras est-il un mal-compris ? Ses conceptions de l’État, de la Nation, ont-elles été déformées par les luttes partisanes et les passions politiques ? Ces questions demeurent

d’actualité. Rééditer l’ouvrage de Jacques Paugam, magistralement préfacé par Michel De Jaeghere,

revêt donc un sens profond. Dépassant les controverses, il contribue à réintroduire Maurras dans le passé et le présent de la France. Et à faire entendre l’apport spécifique de l’Action française à l’histoire des idées – au-delà des vaines et stériles polémiques.

Docteur en droit, diplômé de Sciences Po Paris, Jacques Paugam est aussi un grand homme de médias qui a animé de nombreuses émissions de radio et de télévision (la matinale de France Inter de 7 heures à 9 heures puis de 9 heures à 11 heures, « Parti pris » sur France Culture, « La course autour du monde » sur Antenne 2, « Livres en fête » et « Votre vérité » sur TF1, le journal du soir sur France 3) et dont on a pu lire les chroniques dans Les Échos ou La Croix. Un temps rédacteur en chef du mensuel Panorama, il lance en 2013, avec son fils Gabriel Lecarpentier-Paugam, le site Cultures-Tops. Le préfacier Michel De Jaeghere est directeur du Figaro Hors-série et du Figaro Histoire. Il a publié aux éditions des Belles-Lettres Le Menteur magnifique. Chateaubriand en Grèce (2006), Les Derniers Jours. La fin de l’empire romain d’Occident (2014) et La Compagnie des ombres. À quoi sert l’Histoire ? (2016).

Diffusion CDE/SODIS

La presse en parle
1st Portfolio Thumb
Le Figaro Histoire

L'Age d'or du maurrassisme de Jacques Paugam