SQLSTATE[23000]: Integrity constraint violation: 1062 Duplicate entry '60MJYVGtQ7lLN2wl360GDlumPgP2qL0mCDWqotK5qVG4N3gG07cujxGYElRVXH8p' for key 'sid' Éditions Pierre-Guillaume de Roux | Livres
En librairie le 4 Juillet 2019
  • ISBN:
    2-36371-299-8
  • Format:
    140x225
  • Page:
    p.
  • Prix:
    20.5 €
Apocalypse
D.H. Lawrence

En 1924, D. H. Lawrence (1885-1930) écrit Apocalypse. Cet essai ne sera publié qu’en 1931 de manière posthume, en Italie car trop subversif pour l’Angleterre de cette époque. Et il reste largement méconnu en France.
Ce texte vigoureux consacré à l’Apocalypse de Jean, qui démysti- fie sans désenchanter, est un peu le testament du grand écrivain anglais. Très au fait de la science biblique et ésotérique de son temps, D. H. Lawrence en donne ici une synthèse critique éblouissante, menée comme un roman policier. Tour à tour grave, humoristique, vindicatif, familier, il mêle avec brio érudition et poésie visionnaire. Du labyrinthe apocalyptique, il s’agit d’extraire la substantifique moelle, vivifiante pour tous, chrétiens ou non. Une vision renouvelée du cosmos et des liens entre les hommes...
À quelque cent ans de distance, ce petit livre plein d’élan nous parle avec une force intacte. Au fil des pages, les fausses valeurs, les hypo- crisies et les menaces pesant sur nos sociétés sont débusquées et nous voilà invités à accueillir l’imagination symbolique, la vitalité du paradoxe.
Un commentaire de l’Apocalypse ? Plutôt une apocalypse pour notre temps.

David Herbert Lawrence, surtout connu en France pour ses romans L’Amant de lady Chatterley et Le Serpent à plumes, est aussi considéré comme l’un des meilleurs auteurs de récits de voyage. Également nouvelliste, poète, essayiste, dramaturge , il a laissé à la postérité une œuvre abondante et diverse toute parcourue par la dénon- ciation des effets déshumanisants de la modernité et de l’industrialisation.

Traduit de l'anglais par Claire Vajou.

Diffusion CDE:SODIS

La presse en parle
1st Portfolio Thumb
Le Figaro littéraire

Apocalypse de D.H. Lawrence