SQLSTATE[23000]: Integrity constraint violation: 1062 Duplicate entry 'FDCiml8jKlRYIIUZQcGamOerE7R3VISrclzoxxy8JgXhOH7vJEwViAdMyVGktpBw' for key 'sid'SQLSTATE[23000]: Integrity constraint violation: 1062 Duplicate entry 'I5oEU51aE0azPgF4XZKaJTzC9P35PTfnPtSzpJATABigHObvDLwduVFuByqgivuX' for key 'sid' Éditions Pierre-Guillaume de Roux | Livres
En librairie le 24 Août 2017
  • ISBN:
    2-36371-210-3
  • Format:
    155x240
  • Page:
    432pp.
  • Prix:
    24 €
Tue-Tête
Frédéric Sounac

Dans l'État futuriste d'Europack, conçue comme une gigantesque branche d'ADN reliant les différents nucléo-Paris/Berlin/Barcelone/Naples, etc, l'apocalypse climatique a déjà éclaté. L’éventrement définitif de la couche d’ozone a depuis longtemps sonné le glas des ondes domestiques et du trafic aérien, peu à peu remplacé par les trains-zéphir ultra rapides et capables, quand ils doivent progresser à découvert, de s’entourer d’une gaine protectrice : le générateur de bouclier embarqué peut être déclenché à volonté, même si ce n’est plus guère nécessaire que sur les lignes transversales encore confrontées aux dernières zones rurales. Conséquence directe de l’insécurité écologique, la corruption, étroitement mêlée aux intérêts politiques, bat son plein, symbolisée par l’alliance improbable entre trois hommes : Alessandro Born, le Grand Pensionnaire d’Europack, Glenn Trippa, le chef du puissant Magasin qui a la haute main sur le marché des vox-lifters et le Père Niels à la tête des Jésus m’aime, mouvement de développement personnel qui a juré la perte de l’Eglise. L’enjeu du pouvoir ? La population masculine qui, frappée de plein fouet par le dérèglement climatique, souffre d’une pathologie incurable : la dégénérescence vocale. Faute de remède adéquat, les implants de voix de synthèse font florès. Le Starkvox, infiniment plus coûteux que le Voxup - car plus efficace et moins destructeur à court terme – nécessite d’énormes quantités de Pantatigre, précieuse variété de chanvre. Hélas, cette plante-miracle a peu à peu muté sous l’effet des radiations et, si la formule qui en résulte dope la libido, elle présente aussi désormais de sérieux risques pour la peau, la moelle osseuse, le système nerveux, etc. Un homme, un seul, défie cette triste condition du sexe fort : Melchior Maluir, le chanteur lyrique, surnommé « Tue-Tête » à cause de sa voix d’or. « Dernier homme chantant », Tue-Tête exerce sur les foules un pouvoir quasi physique. Il est vrai qu’il séjourne toute l’année au Dulce&Decorum, vieil hôtel du nucléo-Amsterdam au luxe visionnaire et bénéficie à ce titre des services empressés, parfois inavouables, du majordome David Adhum, être complexe, à la fois raffiné, discret et décadent, passé maître dans l’art du compromis, gardien des secrets les plus honteux et, malgré tout, humaniste dans l’âme. Ida Mésange, l’inspecteur de Pack-Stups en lutte depuis des décennies contre les filières de vox-lifters découvre son agent Edilion étrangement assassiné au nucléo-Barcelone : une brûlure intérieure a fait littéralement fondre sa nuque. Un ouvrage repose à côté du cadavre. Entraînée depuis toujours à décrypter inscriptions et graffitis, Mésange y décèle très vite un message caché : Lämplein – Mésange – Amsterdam. Car Edilion était censé lui livrer de précieuses informations sur l’histoire de sa famille. Orpheline, Ida Mésange cherche désespérément la vérité sur ses origines. Elle ignore qu’elle est sur le point de tout en découvrir au péril de sa vie quand elle décide soudain d’assister au prochain récital de Tue-Tête, accompagné de Zoé Zaffius, pianiste non moins légendaire , qui se donne le soir même au Concertgebouw du nucléo-Amsterdam.

Ancien élève de l’École Normale Supérieure de la rue d’Ulm et du Conservatoire de Paris, Frédéric Sounac est Maître de Conférences en Littérature comparée à l’Université de Toulouse Jean Jaurès, où il se consacre principalement à l’étude des relations entre littérature et musique. Co-organisateur de nombreuses manifestations scientifiques dans ce domaine, il est également auteur de pièces de théâtre musical. Rédacteur de programmes pour l’Orchestre de Paris et la série « Grands Interprètes » de la Halle aux grains de Toulouse, il est depuis 2001 un partenaire régulier de la pianiste Maria João Pires, à l’occasion de projets artistiques et pédagogiques au Portugal, en France et en Belgique. Il a publié un roman, Agnus Regni, (Délit Éditions, 2009), et deux essais, Modèle musical et composition romanesque (Classiques Garnier, 2014), Une Saison à Belgais – autour de Maria João Pires (Aedam musicae, 2015).

DIFFUSION CDE/SODIS

La presse en parle
Aucun article