SQLSTATE[23000]: Integrity constraint violation: 1062 Duplicate entry 'uOpzKsKDevruHq1hlvSUqS2clOgDgvxB9N0J5AdaWuvuLnBWIjGZ2z1ee8Hlt5Mt' for key 'sid'SQLSTATE[23000]: Integrity constraint violation: 1062 Duplicate entry 'Wo7t5DaPxE2jNgKYcqVE1czgu9eXvb1hpYBlrC0P6TYKZzy1PjvGmVNGVSugTmn9' for key 'sid'SQLSTATE[23000]: Integrity constraint violation: 1062 Duplicate entry 'Sr5utaaCJPHzLW7PichOqa05qX67u3VdkQyDQy5qdDPOpNtyQBd6B32RQYObSzf2' for key 'sid' Éditions Pierre-Guillaume de Roux | Livres
En librairie le 18 Mai 2017
  • ISBN:
    2-36371-198-4
  • Format:
    123x195
  • Page:
    160pp.
  • Prix:
    19.5 €
Baudelaire au pays des singes
Jean-Baptiste Baronian

Le 24 avril 1864, Baudelaire arrive à Bruxelles,  capitale d’un tout jeune royaume (il a été créé en 1830), dont il ne connaît pas grand-chose, hormis quelques lieux communs.

        Il envisage de n’y rester que deux ou trois semaines, le temps de donner quelques conférences, de proposer sa collaboration à L’Indépendance belge, le plus important quotidien du pays, de rencontrer les éditeurs des Misérables de Victor Hugo, et de prendre des notes en vue d’un ouvrage sur « les riches galeries particulières » de la Belgique.

        Or, très vite, tous ces projets tournent court.

Au point de le rendre belgophobe du jour au lendemain.

        Mais quelles sont les raisons exactes de ces échecs à répétition ?

        Et comment expliquer que Baudelaire persiste à séjourner deux années entières dans ce pays qu’il déteste, où il accumule une multitude de notes éparses et où, surtout, il s’ennuie « mortellement » ? Diffusion CDE/SODIS

Diffusion CDE/SODIS

La presse en parle
Aucun article